serveimage

qu’il se passe quelque chose plutôt que rien
dernières nouvelles d’à la criée, l’association à l’ouest

[édito du 28 décembre 2020]

ami-e-s
à vous qui placez de grands espoirs en 2021, à tou-te-s les autres, à vous qui pensez que nous ne savons rien et qu’il vaut mieux ne rien dire, à notre jactance et à nos émotions.
le soutien à l’association à la criée se poursuit. l’offres écologies 1 2 3 4 5  reste valable quelques jours. c’est une invitation à faire découvrir nos livres et nos cartes à des gens qui ne nous connaissent pas encore, à créer un peu de trésorerie en ces temps de quasi interdiction des activités collectives, d’abrasion des librairies et des bibliothèques, de disparition des démarches critiques. c’est ici ou . merci aux premiers soutiens, aux autres, on compte sur vous !
les processus d’édition continuent pendant ce temps-là.
le livre de caroline Caroline Wypychowski sur le retour des baignades nantaises s’écrit dans une perspective d’écologie pragmatique et d’alphabétisation écologique, réapprendre à vivre avec le fleuve et ses affluents, qu’est-ce que cela peut bien produire ?
le livre d’enquête sur l’étrange projet de nouveau CHU nantais mis à l’épreuve du COVID est au travail. la santé du foutur dans un territoire métropolitain, c’est quoi en fait ? le collectif d’écriture est engagé dans une longue série d’entretiens et de fouilles diverses.
la carte de pont-rousseau, cœur vivant et pourtant maltraité de rezé, est dans la dernière ligne droite.
hymen est , pas loin, un projet de dictionnaire en gestation et d’autres fantaisies.
les confinements ont eu raison d’une partie de nos processus d’édition, collectifs, publics et ouverts à tou-t-es, mais les jours heureux reviendront et nous ne lâchons rien. d’autres projets naissent dans notre bienveillante discrétion.
nous avons aussi discuté, réfléchi, enquêté, spéculé à propos d’un café-librairie-résidence scientifique, artistique et sociale liée aux écologies.
ce projet, c’est adosser l’activité de l’association à un lieu physique d’accueil inconditionnel (soit la définition d’un café), de découverte d’une production éditoriale liée à notre ré-alphabétisation écologique et sociale (soit une librairie thématique), autour d’invitations à faire et de recherches actives (soit une résidence multi-fruits).
si ce genre de folie vous tente, écrivez-nous, dès que possible, nous ferons une soirée autour de ce projet.
à celle ou celui qui marche sur la queue du tigre sans le réveiller, bon présage.

[édito du 8 décembre 2020]

salut ami-e, c’est décembre 2020 qui sonne, la crevette de l’estuaire a besoin de toi ! covid, capitalisme, confinement, fermeture des librairies et annulation des événements collectifs nous ont plombé, nous aussi, et pas le moindre kopeck macronien n’a surgi.
en 2021, malgré tout, nous publions de nouveaux livres et cartes, toujours plus belles et folles.
bref, il nous faut de la fraîche, de l’oseille, de l’énergie.
alors, nous proposons cette série de très beaux cadeaux de soutien, 5 enveloppes thématisées autour des écologies contemporaines, alliant nos derniers titres et des titres plus anciens du catalogue (offerts !), des découvertes, des fulgurances, du fond de boutique, de l’ontologie !
commande sur notre page helloasso, envoi inclus par colissimo à l’adresse que vous indiquerez, ou de la main à la main ici.
vente temporaire pour la fin d’année, prix unique 25€.
des variantes pour tous les goûts, à offrir à qui vous voulez !

Pour commander les enveloppes, c’est ici !

Écologies 1
Étrange Maquereau, série butō sans droit ni titre (la biographie sauvage d’Emmanuel M.)
Les lettres au capitaine (un récit de grossesse allumé)
Guide indigène de détourisme de Nantes et Saint-Nazaire (le livre-culte du grand pays nantais)
À propos de la Zad de Notre-Dame-du-Covid, hypothèses habitées (une fulgurance tout-en-un, antiviral)

Écologies 2
Étrange Maquereau, série butō sans droit ni titre (la biographie sauvage d’Emmanuel M.)
Les lettres au capitaine (un récit de grossesse allumé)
La Beaujoire, enquête sur un coup d’état urbain (ou comment écologiser un grand stade de football ?)
La carte de la Beaujoire (qui ouvre notre nouvelle série cartographique)

Écologies 3
Étrange Maquereau, série butō sans droit ni titre (la biographie sauvage d’Emmanuel M.)
À propos de la Zad de Notre-Dame-du-Covid, hypothèses habitées (une fulgurance tout-en-un, antiviral)
Les lettres au capitaine
(un récit de grossesse allumé)
Carrière Miséry, destruction de la ville sauvage (la diversité, ce n’est pas rien, tu sais)

Écologies 4
Étrange Maquereau, série butō sans droit ni titre (la biographie sauvage d’Emmanuel M.)
Carte de la Zone à défendre de Notre-Dame-des-Landes (ah ah nombre très très très limité !)
Érable et cetera (c’est l’érable qui cache la forêt, dit son auteur))
Le Dict des Lieux, petit atlas poétique et satirique de la toponymie française (50 % Rabelais, 50 % Alain Rey)

Écologies 5

Le voyage masse, écrire ses récits de voyage aujourd’hui (un livre pour passer à l’acte)
Guide indigène de détourisme de Nantes et Saint-Nazaire (le livre-culte du grand pays nantais)
Guide indigène de détourisme de la vallée du Gier (le livre-culte de la vallée du Gier)
Interstices (récit potager couëronnais)

Toutes les présentations ici !
2021, une autre ontologie est possible.

C’est bien, Isabelle Querlé, février 2017